Carnival Cruise Line, MSC Cruises et Royal Caribbean sont devenues les dernières compagnies de croisières à annuler les tests de pré-embarquement pour les passagers vaccinés, mettant en œuvre le changement de règle pour les trajets plus courts.

À partir du 4 août, Carnival n’exigera plus que les clients vaccinés se fassent tester pour les croisières de cinq jours ou moins, selon la compagnie de croisière. Les passagers vaccinés des croisières plus longues doivent être testés dans les trois jours suivant leur départ.

Carnival exigera toujours que les passagers non vaccinés, dont la capacité reste contrôlée, se fassent tester avec un test antigénique rapide administré en laboratoire ou auto-administré supervisé effectué dans les trois jours suivant l’embarquement, mais n’effectuera plus de tests en terminal le jour de Départ.

Carnival, qui a levé les exigences en matière de masque en mars, continuera d’exiger que les voyageurs se rendant aux Bermudes ou au Canada passent soit un test PCR COVID-19 dans les 72 heures suivant leur navigation, soit un test antigénique rapide dans les deux jours suivant leur navigation.

MSC éliminera également les tests de pré-croisière le 8 août pour les voyageurs vaccinés effectuant des traversées de cinq nuits et moins hors des ports américains, a partagé la société avec Voyage + Loisirs. L’entreprise recommande maintenant de tester, mais ne l’exige pas.

Royal Caribbean - Croisière Hawaï de 10 nuits, de Vancouver à Oahu

Royal Caribbean - Croisière Hawaï de 10 nuits, de Vancouver à Oahu

Avec l’aimable autorisation de Royal Caribbean

Les passagers vaccinés sur des croisières plus longues devront présenter une preuve de test COVID-19 effectué dans les trois jours suivant l’embarquement. Les passagers non vaccinés devront également présenter la preuve d’une PCR COVID-19 négative administrée en laboratoire ou d’un test antigénique rapide effectué dans les trois jours suivant l’embarquement pour toutes les croisières au départ des ports américains.

Pour sa part, Royal Caribbean éliminera les tests pour les passagers vaccinés sur les traversées au départ des États-Unis de 5 nuits ou moins à partir du 8 août, selon la compagnie de croisière. Sur les croisières plus longues, Royal Caribbean exigera toujours que les passagers vaccinés se fassent tester, ce qui doit actuellement être effectué avec un PCR ou un test antigénique rapide effectué dans les deux jours suivant l’embarquement.

La compagnie de croisière continue d’exiger des vaccinations pour tous les passagers de 12 ans et plus, mais à l’avenir, le président et chef de la direction de Royal Caribbean, Michael Bayley, a écrit sur Facebook que la compagnie de croisière accueillera également les passagers non vaccinés de plus de 12 ans et les passagers avec un certificat de rétablissement dans les 90 jours. Royal Caribbean a déclaré que ses protocoles actuels « resteront en place pour toutes les croisières partant avant le 8 août », et de plus amples détails sur les nouvelles règles seront fournis cette semaine.

« Aujourd’hui ! Enfin ! nous avons annoncé une modification de l’exigence de test », a déclaré Bayley. « Au cours des prochaines semaines, alors que nous évaluons ces changements et discutons d’autres changements avec les destinations que nous visitons, notre intention est d’assouplir davantage les exigences de test. »

En règle générale, Royal Caribbean exige que les voyageurs non vaccinés soient testés avec un test PCR effectué dans les trois jours suivant l’embarquement et subissent un test gratuit lors de l’enregistrement au terminal, quelle que soit la durée de la croisière, puis à nouveau avant de débarquer sur des croisières plus longues.

Les changements de règles interviennent après que la compagnie de croisière Margaritaville at Sea de Jimmy Buffett a abandonné ses exigences de test de pré-embarquement pour les passagers vaccinés et que Virgin Voyages a éliminé les tests de pré-embarquement pour tous ses invités.

Norwegian Cruise Line a également éliminé les tests pour les voyageurs vaccinés, mais la politique ne s’applique pas aux croisières au départ des ports des États-Unis, du Canada ou du Pirée, en Grèce.

Le mois dernier, les Centers for Disease Control and Prevention ont officiellement mis fin à leur programme de l’ère pandémique pour les navires de croisière (des mois après que l’agence a autorisé l’expiration de son ordre de navigation conditionnelle), choisissant de ne plus afficher le nombre de cas de COVID-19 en ligne. L’agence recommande actuellement que tous les voyageurs soient « à jour » avec leurs vaccins COVID-19 avant d’embarquer sur une croisière, recommande « fortement » que les navires de croisière nécessitent des tests dans la journée suivant l’embarquement et demande aux compagnies de croisière « d’envisager » de fonctionner avec au moins 90 % des passagers et 95% de l’équipage à jour de leurs vaccins COVID-19.

Alison Fox est rédactrice pour Travel + Leisure. Lorsqu’elle n’est pas à New York, elle aime passer son temps à la plage ou explorer de nouvelles destinations et espère visiter tous les pays du monde. Suivez ses aventures sur Instagram.

Lire l\'article  Pourquoi Balance Athletica est la nouvelle marque d'athleisure de taille qui devrait être sur votre radar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.