cruise-passenger-lead-DIAMOND0220-9d2e2f7336fe4dccb820c086c8b9d041.gif

Plusieurs passagers de croisière meurent du coronavirus alors que des centaines sont enfin autorisés à débarquer (vidéo)

Sommaire

Rate this post

Plusieurs anciens passagers qui se trouvaient à bord du bateau de croisière Diamond Princess qui a été mis en quarantaine pour coronavirus plus tôt ce mois-ci sont décédés.

Un homme qui a été mis en quarantaine sur le navire est le cinquième décès confirmé selon La BBC. Il est également le premier Britannique à mourir du virus.

Les quatre autres passagers en retard étaient des personnes âgées du Japon, dont les détails sur leur décès ont été publiés.

Dimanche, était un homme de 80 ans décédé d’une pneumonie selon Japanese Outlet NHK, qui a noté qu’il n’était pas confirmé s’il était infecté par le coronavirus. Il a été soigné dans un hôpital voisin après avoir quitté le navire mis en quarantaine.

La semaine dernière, alors que les passagers en étaient au début des étapes de débarquement du navire mercredi, NHK a confirmé qu’un homme et une femme octogénaires avaient succombé au virus jeudi.

Un passager part après avoir débarqué du bateau de croisière Diamond Princess – en quarantaine en raison des craintes du nouveau coronavirus COVID-19 – au terminal de croisière Daikoku Pier à Yokohama le 19 février 2020.
CHARLY TRIBALLEAU / Getty

L’homme, 87 ans, a été retiré du navire le 11 février et la femme, 84 ans, a été retirée du navire le 12 février. Tous deux auraient eu des problèmes de santé sous-jacents.

Lire l\'article  Voici combien il en coûte pour voyager avec votre animal de compagnie (vidéo)

Le navire atteint de coronavirus était sous quarantaine de 15 jours depuis le 4 février, amarré au port de Yokohama. NHK a également noté qu’il y avait plus de 600 passagers infectés par le coronavirus, dont 28 – dont les trois décès actuels – dans un état grave.

Cependant, selon un communiqué de presse du croisiériste, environ six cents invités ont été les premiers à être dédouanés par le ministère japonais de la Santé et libérés mercredi et “plusieurs centaines d’autres invités” devraient débarquer jeudi.

Le navire transportait à l’origine environ 3 700 personnes, y compris les membres d’équipage.

Les passagers quittent le paquebot de croisière Diamond Princess, exploité par Carnival Corp, après une quarantaine de coronavirus de deux semaines dans le port de Yokohama.
Alexeï Zavracaïev / Getty

Le virus, désormais connu sous le nom de COVID-19, a tué 2 118 personnes et en a infecté près de 75 000 dans le monde, selon Nouvelles NBC.

Le Diamond Princess a connu la plus grande épidémie de coronavirus en dehors de la Chine, ce qui a suscité des critiques selon lesquelles la quarantaine n’avait pas été correctement exécutée.

“Alors que la quarantaine a potentiellement conféré un avantage important pour la santé publique en ralentissant la transmission, l’évaluation du CDC est qu’elle n’a peut-être pas été suffisante pour empêcher la transmission entre les individus à bord du navire”, a déclaré mardi le Center for Disease Control dans un communiqué. “Le CDC estime que le taux de nouvelles infections à bord, en particulier parmi ceux qui ne présentent aucun symptôme, représente un risque permanent.”

Lire l\'article  11 complexes de Floride avec parcs aquatiques parfaits pour des vacances en famille

Environ 300 Américains avaient déjà été évacués sous les ordres du CDC.

Dans un message vidéo publié lundi le vice-président exécutif de Princess Cruises, Rai Caluori, a déclaré que la compagnie de croisière “fournit des informations à ceux qui débarquent afin que nous puissions rester en contact complet et fournir une assistance au voyage une fois que les exigences de quarantaine dans leur pays d’origine sont remplies”.

Les passagers libérés ont célébré leur liberté avec des publications sur les réseaux sociaux relatant leurs premiers pas hors du navire.

Le navire de croisière MS Westerdam de Holland America, qui a accosté au Cambodge la semaine dernière après avoir été refoulé de cinq autres ports, a également entamé mercredi son processus de débarquement.

“Le ministère cambodgien de la Santé a publié un communiqué de presse confirmant que 781 invités de Westerdam ont été testés négatifs pour le COVID-19. Cela complète les tests des invités”, a confirmé un porte-parole de Holland America. États-Unis aujourd’hui. “Compte tenu de l’annonce ce matin de tous les résultats des tests négatifs qui ont autorisé les gens à voyager, nous travaillons rapidement sur les arrangements aériens et leurs détails leur seront communiqués une fois finalisés.”

Lire l\'article  Besoin de vacances ? Découvrez l'agence de voyage à Barbès !

Plusieurs centaines de passagers ont déjà commencé leur voyage de retour. Mais 747 membres d’équipage resteront à bord du navire pour des tests supplémentaires.

Les passagers débarquant du navire de croisière Westerdam saluent les membres d’équipage restants à Sihanoukville.
TANG CHHIN SOTHY / Getty

Le navire a quitté Hong Kong le 1er février et s’est vu refuser le débarquement aux Philippines, à Taïwan, au Japon, à Guam et en Thaïlande. Le navire de croisière a toujours affirmé que ses 1 455 passagers et 802 membres d’équipage à bord étaient en bonne santé.

Le 13 février, le navire a accosté à Sihanoukville, au Cambodge. Environ 1 000 passagers ont été autorisés à débarquer après avoir été contrôlés pour la fièvre, selon le New York Times. Mais au cours du week-end, une passagère américaine qui avait été autorisée à débarquer s’est avérée avoir été infectée par un coronavirus alors qu’elle traversait la Malaisie. L’incident a fait craindre que d’autres passagers à bord du navire aient été infectés et non découverts.

Depuis lors, 740 passagers supplémentaires ont subi des tests de laboratoire et ont eu des résultats négatifs, ce qui suggère qu’une épidémie à grande échelle ne s’est pas produite à bord du navire.

Dans le monde, 75 000 cas de coronavirus ont été signalés depuis son apparition, tous sauf six des 2 000 décès sont survenus en Chine.

Picture of Marianne
Marianne

Le monde offre tellement de possibilité que je partage toute mes expérience et info sur le tourisme sur ce blog !