Le Canada étant un pays très populaire pour visiter et travailler, il attire un grand nombre de visiteurs et de travailleurs. Pour répondre à ces besoins, le gouvernement canadien a créé différents types de visas de visiteur et de visas de travail.

L’un de ces visas de travail est le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET), qui est conçu pour aider ceux qui veulent travailler au Canada pendant une courte période. Cet article explique en quoi consiste le PTET et comment en faire la demande.

Qu’est-ce que le Programme des travailleurs étrangers temporaires ?

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) est un visa de travail canadien temporaire qui a été créé par le gouvernement canadien pour offrir des opportunités aux travailleurs étrangers qui souhaitent obtenir un emploi au Canada pour une courte période de temps. Le PTET permet aux personnes de travailler dans le pays pendant seulement 6 mois, avec des possibilités de prolongation.

Pendant cette période, le travailleur étranger n’est autorisé à travailler que pour un seul employeur et il obtient un permis de travail et un visa. Il peut vivre à l’endroit au Canada où se trouve son emploi et doit se conformer aux lois canadiennes. Lorsque le permis de travail et le visa sont sur le point d’expirer, le travailleur peut demander une prolongation du permis de travail ou il doit quitter le Canada et retourner dans son pays d’origine.

Quelles sont les exigences pour le travailleur étranger temporaire ?

Les exigences pour devenir un travailleur étranger temporaire au Canada sont assez étendues. Le gouvernement canadien veut protéger les emplois de ses citoyens et de ses résidents permanents. Il exige donc la preuve que le travailleur étranger est absolument nécessaire à une entreprise canadienne. Pour cette raison, la condition la plus importante pour devenir un travailleur étranger temporaire est d’obtenir une évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT).

L’EIMT est un document que l’employeur canadien doit obtenir du gouvernement. Elle certifie que l’employeur a essayé de trouver un employé au Canada qui est citoyen ou résident permanent, mais qu’il n’y avait personne qui était disposé, disponible ou qualifié pour occuper cet emploi. Comme aucune personne au Canada n’a été trouvée pour cet emploi, l’employeur a besoin d’un travailleur étranger. L’obtention de l’EIMT prend quelques mois, la procédure doit donc commencer le plus tôt possible.

Les autres exigences pour être admissible au PTET sont les suivantes :

  • Vous devez avoir un emploi au Canada
  • Vous devez prouver que vous quitterez le Canada à l’expiration de votre permis de travail ;
  • Vous devez prouver que vous pouvez financer votre séjour et celui de votre famille au Canada et que vous avez suffisamment de fonds pour retourner dans votre pays d’origine ;
  • Vous devez prouver que vous avez un casier judiciaire vierge ;
  • Vous devez prouver que vous ne représentez pas une menace pour la sécurité nationale du Canada ;
  • Vous devez être en bonne santé ;
  • Vous devez prouver que vous ne travaillerez pas pour un employeur qui offre des services de striptease, de danse érotique, de massage érotique ou d’escorte ;
Lire l\'article  Pays sans visa pour les citoyens thaïlandais

Vous devez satisfaire à ces exigences pour que votre demande soit acceptée et que votre candidature au programme TET soit prise en considération.

Comment faire une demande pour le programme TET ?

Afin de présenter une demande dans le cadre du programme des travailleurs étrangers temporaires, vous devez suivre une série d’étapes décrites ci-dessous.

Obtenir une offre d’emploi au Canada

Tous les visas de travail canadiens exigent que le demandeur ait d’abord une offre d’emploi d’une entreprise canadienne avant de demander un permis de travail. Par conséquent, si vous avez décidé que vous voulez travailler au Canada, vous devez commencer votre recherche le plus tôt possible. Vous pouvez chercher un emploi en ligne, par le biais de différents portails d’emploi ou du Guichet emplois du gouvernement canadien. À la fin de cette étape, vous devez avoir reçu une lettre d’offre d’emploi valide d’un employeur canadien.

Obtenir l’EIMT

Votre employeur doit faire une demande d’EIMT auprès d’Emploi et Développement social Canada (EDSC), qui évaluera l’effet de l’embauche d’un travailleur étranger sur le marché du travail canadien. Si votre employeur est approuvé pour l’EIMT, vous pouvez passer à l’étape suivante, mais si l’EIMT est refusée, l’employeur doit soit réessayer, soit vous trouver un autre emploi.

Demande de visa et de permis de travail

Une fois que vous avez obtenu l’EIMT, vous pouvez demander le visa et le permis de travail. Vous devez vous adresser au consulat canadien, soit en ligne sur son site Web, soit en personne au bureau du consulat de votre pays.

Votre demande doit comprendre les formulaires suivants :

  • IMM 1295 – Demande de permis de travail présentée à l’extérieur du Canada ;
  • Annexe 1 – Demande de visa de résident temporaire ;
  • IMM 5645 – Formulaire de renseignements sur la famille ;
  • IMM 5409 – Déclaration solennelle d’union de fait (le cas échéant) ;
  • IMM 5476 – Formulaire de recours à un représentant (s’il y a lieu) ;
  • IMM 5475 – Autorisation de communiquer des renseignements personnels à une personne désignée (s’il y a lieu) ;
Lire l\'article  Pays sans visa pour les citoyens sud-coréens

Les documents à l’appui de la demande de PTET peuvent comprendre :

  • Votre passeport qui doit être valide pendant plus de 6 mois après la date prévue de votre entrée au Canada ;
  • Une photocopie de votre passeport et de toutes ses pages ;
  • Deux photos conformément aux exigences en matière de photos ;
  • Offre d’emploi valide de votre employeur ;
  • Preuve du statut d’immigration actuel (si votre pays de résidence est différent de votre pays de citoyenneté) ;
  • Certificats de casier judiciaire ;
  • Votre curriculum vitae ou CV ;
  • Vos diplômes et certificats d’études ;
  • Copie de votre certificat de mariage (le cas échéant) ;
  • Copie de l’acte de naissance des enfants (le cas échéant) ;
  • Si vous comptez travailler au Québec, vous devez obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) ;
  • Tout autre document exigé par le consulat du Canada ;

Passer l’examen médical

Il est préférable que vous passiez un examen médical pour prouver que vous êtes en bonne santé. Vous pouvez le faire auprès de n’importe quel médecin agréé qui peut signer les documents pour vous après avoir passé les tests nécessaires. Si vous ne passez pas d’examen médical, vous ne serez pas autorisé à travailler dans les secteurs de la garde d’enfants, de l’enseignement primaire ou secondaire, des services de santé ou de l’agriculture. Afin de ne pas limiter vos choix d’emplois, il est recommandé de passer les examens médicaux.

Assister à l’entretien de visa

Les fonctionnaires du consulat canadien voudront peut-être vous interroger pour déterminer si vous retournerez dans votre pays d’origine à l’expiration de votre permis de travail et si vous avez été sincère dans votre demande. Vous devez vous présenter à l’entretien à l’heure prévue et répondre à toutes les questions qu’ils vous posent. Il se peut également que l’on vous demande de fournir vos données biométriques après l’entretien, ce que vous devez faire.

Attendre le traitement

Après avoir soumis tous les documents nécessaires, vous attendrez que le consulat traite votre demande. Le délai moyen de traitement dépend du pays, mais il peut prendre de 3 à 27 semaines pour que vous obteniez une réponse sur votre statut. Le consulat acceptera ou refusera votre demande. S’il l’accepte, il vous enverra des instructions supplémentaires, tandis que s’il la refuse, il vous en donnera les raisons. Vous pourrez alors en tenir compte et améliorer votre demande lors de votre prochaine demande.

Voyager au Canada

La dernière étape consiste à vous rendre au Canada. Vous pouvez prendre des dispositions pour votre voyage et votre hébergement et, lorsque vous atterrirez au Canada, les agents du port d’entrée (PDE) vous arrêteront pour vous contrôler. Ils vérifieront vos documents et vous poseront des questions sur le but de votre visite et la durée de votre séjour au Canada. Donnez-leur tous vos documents et répondez à toutes les questions car ils ont le pouvoir de ne pas vous laisser entrer dans le pays s’ils soupçonnent que vous ne dites pas la vérité.

Quels sont les frais pour le permis de travail temporaire du Canada ?

Pour demander le programme de travailleurs étrangers temporaires, vous devrez payer des frais de demande initiale de 155 €CAN. Ces frais seront nécessaires pour que le consulat puisse traiter votre demande et vous devrez les payer à chaque fois que vous ferez une demande, même si vous demandez une prolongation. En outre, si l’on vous demande de fournir des informations biométriques, vous devrez également payer des frais de 85 CAD€.

Lire l\'article  Pays sans visa pour les citoyens japonais

Quelle est la durée de validité du permis de travail temporaire ?

Le permis de travail temporaire initial est valide pour une période de six mois ou moins ; toutefois, le gouvernement du Canada a permis aux titulaires de demander une prolongation. Pour demander une prolongation, vous devez rassembler à nouveau les documents et faire une demande depuis le Canada. La durée de la prolongation dépend du gouvernement canadien, mais en général, la durée maximale de votre séjour au Canada dans le cadre du programme TET est de 4 ans. Après cette période, vous devrez retourner dans votre pays d’origine.

Puis-je faire venir mes personnes à charge au Canada pendant mon séjour dans le cadre du programme des travailleurs étrangers temporaires ?

Les règles du PTET au Canada permettent au titulaire du permis de travail d’amener sa famille proche et ses personnes à charge avec lui au Canada. Cela comprend votre époux ou conjoint de fait et vos enfants mineurs. Lorsque vous présentez votre première demande de PTET, vous devez également inclure les documents de votre famille afin que le consulat puisse les traiter tous ensemble.

Toutefois, même si les personnes à charge sont autorisées à vous accompagner, c’est au gouvernement canadien qu’il appartient d’autoriser votre époux ou votre conjoint de fait à obtenir un permis de travail et à trouver un emploi au Canada. Leurs décisions sont spécifiques à chaque cas et à chaque pays. Vous devez donc contacter le consulat pour demander plus de détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.