visa-de-nomade-numerique-en-croatie

Visa de nomade numérique en Croatie

Sommaire

Historique et béat, le beau pays de Croatie offre de nombreux attraits pour ceux qui souhaitent vivre dans ce paradis méditerranéen. Si les belles eaux bleues de la Croatie vous ont convaincu de vous y installer mais que vous ne voulez pas laisser votre entreprise derrière vous, le visa nomade numérique croate devrait être parfait pour vous.

Qu’est-ce qu’un visa de nomade numérique en Croatie ?

Le visa nomade numérique Croatie est un type de permis de séjour que vous pouvez demander si vous souhaitez travailler en tant que freelance ou entrepreneur en Croatie.

Le visa de nomade numérique croate vous permet, en tant qu’étranger, de vivre sur le territoire croate tout en travaillant à distance en tant que freelance ou propriétaire d’entreprise privée. En réalité, bien qu’on l’appelle un nomade numérique visail s’agit plutôt d’un permis de séjour temporaire délivré aux travailleurs indépendants étrangers.

Le visa de nomade numérique croate peut être délivré pour une durée maximale d’un an et peut être renouvelé avant la date d’expiration de votre visa.

Le visa de nomade numérique ne vous permet pas de chercher du travail pour une société ou une entreprise croate. Si vous souhaitez travailler pour un employeur croate, vous devez obtenir un visa de travail croate ou une carte bleue européenne.

Historique du visa de nomade numérique croate

Parmi de nombreux pays européens, la Croatie propose également un visa de nomade numérique. Le visa nomade numérique croate a été créé en janvier 2021 et son idée est venue de Jan de Jong, qui a visité le pays en avril 2020 et a remarqué la lutte économique du pays en raison de la pandémie. De Jong a d’abord évoqué l’idée de permettre aux touristes de rester un an en Croatie, ce qui contribuerait ensuite à stimuler l’économie croate. L’entrepreneur néerlandais a alors fait une demande ouverte et publique pour parler au ministre croate et la rencontre a été fructueuse.

Après quelques ajustements, l’idée de M. de Jong a été acceptée et aujourd’hui, le visa croate de nomade numérique est disponible pour tous les ressortissants de pays hors UE/EEE qui travaillent en tant que freelances.

Suis-je éligible pour un visa de nomade numérique croate ?

Pour être éligible à un visa de nomade numérique croate, vous devez prouver que vous :

  • Vous êtes citoyen d’un pays non membre de l’UE/EEE.
  • Avoir un revenu mensuel stable d’environ 2 300 €/mois (ou 17 822,50 HRK/mois). Si vous souhaitez emmener les membres de votre famille avec vous, le relevé bancaire de vos revenus mensuels doit faire apparaître un supplément de 676,30 kuna/mois (environ 90 €/mois).
  • Vous êtes soit un travailleur indépendant, soit un free-lance en dehors d’une main-d’œuvre croate.
Lire l\'article  Demande de visa Schengen depuis le Royaume-Uni

Avantages du visa nomade numérique en Croatie

Si vivre en Croatie semble en soi assez convaincant, voici quelques avantages supplémentaires auxquels vous aurez droit une fois que vous aurez obtenu un visa de nomade numérique croate :

  1. Exemption de la double imposition. La Croatie vous permet d’être exempté de la double imposition, ce qui signifie qu’en tant que nomade numérique, vous ne serez pas tenu de payer des impôts croates supplémentaires si vous ne travaillez pas pour un employeur croate.
  2. Rester plus longtemps en Croatie. Si l’on considère que le visa de nomade numérique est valable un an et qu’il peut être renouvelé, c’est une occasion incroyable de profiter pleinement de la gloire de la Croatie, car vous aurez tout le temps de le faire.
  3. La possibilité de travailler où et quand vous le souhaitez. Être un nomade numérique vous permet de travailler à votre propre rythme et à votre propre endroit sans aucune pression puisque vous travaillez pour vous-même et n’avez aucun souci supplémentaire.
  4. La route vers la citoyenneté croate. Le meilleur et le plus important avantage de l’acquisition d’un visa de nomade numérique croate est le fait qu’il vous permet de commencer le chemin vers la citoyenneté croate. Si vous résidez sur le territoire croate pendant cinq ans, vous serez éligible à la résidence permanente qui permet ensuite l’éligibilité à la citoyenneté croate.

Exigences relatives au visa de nomade numérique en Croatie

Voici la liste des documents que vous devez présenter pour demander un visa de nomade numérique en Croatie :

  • Formulaire de demande. Si vous souhaitez déposer votre demande en personne auprès d’une mission diplomatique croate, imprimez le formulaire 1a.
  • Votre passeport en cours de validité. Votre document de voyage doit être valide pendant au moins trois mois après la date d’expiration de votre visa de nomade numérique.
  • Preuve de revenu mensuel. Les relevés bancaires que vous fournissez doivent également prouver que vous obtenez votre revenu mensuel en tant que freelance ou entrepreneur qui travaille pour une entreprise en dehors de la Croatie. Le revenu mensuel requis pour le visa de nomade numérique croate est de 2 300 €/mois (ou 17 822,50 HRK/mois).
  • Assurance maladie. Votre assurance médicale doit couvrir la totalité de votre séjour en Croatie.
  • But de la visite. Vous êtes tenu d’indiquer la raison de votre visite prévue en Croatie, dans ce cas à des fins de freelancing.
  • Casier judiciaire vierge. Vous devez présenter un certificat de casier judiciaire vierge que vous pouvez obtenir de votre pays d’origine.
  • Lieu de résidence temporaire en Croatie. Vous devez présenter une confirmation de réservation ou un contrat de location avec un propriétaire croate.
Lire l\'article  Visas de long séjour et permis de séjour au Luxembourg

Comment demander un visa de nomade numérique croate ?

Voici un guide étape par étape sur la façon d’obtenir un visa de nomade numérique croate :

  1. Déterminer la méthode de demande. Les demandes de visa de nomade numérique croate peuvent être faites et soumises en ligne sur le site Web du ministère croate de l’Intérieur, ou en personne dans une ambassade ou un consulat croate.
  2. Remplissez le formulaire de demande. Le formulaire de demande que vous devez soumettre dépend de l’endroit où vous souhaitez postuler. Si vous décidez de postuler en ligne, le formulaire de candidature fait partie de la candidature en ligne, tandis que si vous souhaitez postuler en personne, vous devez imprimer et remplir le formulaire de candidature 1A.
  3. Vérifiez et rassemblez les documents requis. Comme pour tout autre type de visa, vous devez également réunir certaines conditions pour le visa de nomade numérique en Croatie.
  4. Entrez en Croatie et enregistrez votre résidence. Si votre visa de nomade numérique est accepté, félicitations ! Vous pouvez maintenant entrer en Croatie. Une fois entré, vous devrez enregistrer votre lieu de résidence temporaire dans les trois jours suivant votre arrivée.

Comment enregistrer la résidence en Croatie ?

Pour vous enregistrer, rendez-vous au poste de police le plus proche et présentez les documents suivants :

  • Le formulaire Obrazac 8a.
  • Contrat de location ou preuve d’un hôtel ou Airbnb réservé.

Une fois la procédure d’enregistrement terminée, vous recevrez une carte de résidence croate qui contiendra vos informations personnelles, une photo et vos empreintes digitales. Vous devez avoir cette carte de résidence sur vous à tout moment.

Puis-je demander un visa de nomade numérique si je suis déjà en Croatie ?

Si vous résidez actuellement en Croatie, vous pouvez demander le visa de nomade numérique auprès du commissariat de police local ( Ministarstvo unutarnjih poslova ou MUP ) également.

Lire l\'article  Pays sans visa pour les Ghanéens

Combien coûte le visa de nomade numérique en Croatie ?

Si vous faites votre demande par l’intermédiaire d’une mission diplomatique croate, les coûts pour un visa de nomade numérique sont les suivants :

Type Coût d’une demande auprès d’une ambassade ou d’un consulat
Accorder un séjour temporaire. 420 HRK (Environ 55 €)
Visa de nomade numérique. 460 HRK (Environ 60 €)
Carte de résidence. 310 HRK (Environ 40 €)

Si vous faites votre demande par l’intermédiaire d’un poste de police, les coûts sont les suivants :

Type Frais de demande au commissariat de police
Octroi d’un sursis temporaire. 350 HRK (Environ 45 €)
Frais administratifs. 70 HRK (environ 10 €)
Carte de résidence. 240 HRK (environ 30 €)
Délivrance urgente de la carte de résidence. 450 HRK (environ 60 €)

Si vous faites votre demande en ligne, les coûts sont les suivants :

Type Coûts de la candidature en ligne
Frais administratifs par le biais de la banque en ligne. 350 HRK (environ 45 €)
Permis de séjour par Internet Banking. 240 HRK (environ 30 €)
Délivrance urgente d’un permis de séjour par Internet Banking. 450 HRK (environ 60 €)

Une fois le paiement effectué, vous recevrez un document indiquant que vous avez terminé la procédure de paiement. Vous devez joindre ce document aux autres conditions requises pour votre demande de visa de nomade numérique croate.

Délai de traitement d’une demande de visa de nomade numérique en Croatie

En général, il faut compter un mois pour obtenir une réponse concernant votre visa de nomade numérique en Croatie. Le délai de traitement dépend d’un certain nombre de facteurs tels que le temps de vérification nécessaire auprès du commissariat de police ou de la mission diplomatique auprès de laquelle vous avez déposé votre demande.

Le délai de traitement peut être prolongé si l’agent ou le conseiller constate que des informations ou des documents supplémentaires sont nécessaires.

Payer des impôts en tant que nomade numérique en Croatie

L’avantage numéro un du visa de nomade numérique croate est que vous êtes exempté de payer des impôts sur le revenu en Croatie, si vous travaillez pour une entreprise non croate.

Cet avantage, cependant, n’est pas accessible à tous. Le fait que vous soyez éligible au bénéfice de l’exemption fiscale dépend de :

  • Les exigences fiscales de votre pays de résidence. Certains pays (comme les États-Unis) peuvent exiger que vous payiez des impôts dans votre pays, même si vous n’y vivez pas.
  • Si vous êtes citoyen d’un pays ayant signé une convention fiscale avec la Croatie. Un pays ayant conclu une convention fiscale est considéré comme un pays exempt de double imposition si son ressortissant souhaite s’installer temporairement en Croatie.

Marianne
Marianne

Le monde offre tellement de possibilité que je partage toute mes expérience et info sur le tourisme sur ce blog !